Carnet de voyage : New York / Québec – Jour 16

Si vous découvrez les articles Carnets de voyage pour la première fois, je vous conseille avant tout de lire la Présentation de la catégorie Carnets de Voyage.

Voyage New York / Québec (mars 2014) – Jour 16

 

On s’est levé tôt ce matin pour arriver à huit heures moins le quart à la zone de départ de Megabus. Elle se situe dans le centre ville de Montréal, juste à côté de la Place Bonaventure. Nous voilà donc partis pour six heures et demi de voyage ! Le bus était en très bon état et confortable, on avait la wifi, tout s’est bien passé. Florian a regardé je ne sais combien de films sur la tablette et moi j’ai pu écrire un article sur le blog. Finalement, on a pas vraiment eu l’impression de faire un si long voyage.

On a de suite remarqué en arrivant à Toronto que la ville est absolument immense ! Il a fallu pas loin d’une heure pour traverser la périphérie et arriver dans le centre ! Le temps n’était pas bien beau, il pleuvait. C’est la première fois depuis le début du voyage qu’il pleut, on a quand même eu pas mal de chance à ce niveau jusque-là.

bus-megabus

Le bus nous a déposé en plein centre-ville, à la gare routière de Toronto.On est ensuite parti en quête d’un truc à manger. On s’est aventuré vers une des grosses artères de la ville : Yonge street. On a trouvé pas mal de trucs asiatiques mais quand on ne connait pas les restaurants asiatiques en question et qu’on a pas d’avis dessus, on préfère ne pas s’y aventurer ! Du coup, on a échoué devinez où ?………..

A Five Guys ! Encore ! Pour ne pas trop culpabiliser, je me suis contentée d’un simple cheeseburger et pas d’un double…

En début d’après midi, on s’est promené dans le centre de Toronto : un petit tour dans l’immense Centre Eaton, un passage dans le PATH, la ville souterraine de Toronto qui fait 28 kilomètres de long, un tout petit peu moins grande que la ville souterraine de Montréal. Ensuite, direction le métro pour trouver un peu de repos à l’auberge de jeunesse ! Elle se trouve dans le centre, juste à côté du financial district.

On a eu une super bonne impression du métro : les gens sont encore plus calmes qu’à New York, les stations et les rames sont très récentes, propres et bien entretenues, bref, c’est un véritable bonheur de prendre le métro dans cette ville !

Toronto est vraiment pleine de surprises. L’architecture nous en met plein les yeux : tout ici est très américanisant. Bref, on est en Amérique du nord et ça se voit ! Le contraste avec le Québec est assez saisissant.

yonge-street-toronto

Yonge Street, Toronto

En sortant du métro, on s’est donc retrouvé aux pieds des immeubles du quartier financier, ils sont gigantesques et magnifiques. Mais pas que ! Les trottoirs sont larges, les gens sont cool, on a vraiment eu une très très bonne première impression. Même Yonge street, la plus grande rue commerçante du monde est tout à fait praticable ! Tout le monde a l’air très zen, l’ambiance est vraiment top ici.

On est aussi très contents de l’auberge de jeunesse : on a pu réserver sur booking une de leurs chambres doubles avec salle de bain privative. La fille de l’accueil était très sympa mais j’ai eu un mal fou à comprendre ce qu’elle nous disait ! Pourtant je pense qu’elle parlait un anglais natif mais avec un accent très prononcé de je ne sais quelle région ! Quand on sait que j’ai parfois du mal à comprendre le français avec nos amis sudistes, imaginez un peu ce que ça donne avec un anglais chantant comme celui-là ! Bref, c’est Florian qui a parlé du coup.

La chambre est sans aucun doute la mieux équipée de tout celles qu’on a eu depuis le début du voyage ! Frigo, station d’accueil pour Ipod, cafetière à dosettes, sèche cheveux, en plus on a un lit avec deux grands matelas superposés, donc chacun le sien !

thai-expressOn était un peu morts ce soir, donc on est juste ressorti pour aller chercher quelque chose à manger. Il pleuvait encore mais ça ne nous a pas dérangé plus que ça. On était content de voir un peu la ville de nuit. On a atterri dans une chaine de fast food thaï : Thaï Express, il y en a beaucoup ici.

En discutant avec Florian ce soir, j’ai réalisé que j’étais déçue de ne rester que si peu de temps ici. L’impression est tellement bonne et la ville tellement grande que j’aurai aimé y passer beaucoup plus de temps !

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

0/5Nombre de vote(s) : 0

Un commentaire

  • Bonjour,
    Je suis un inconditionnel du Canada !!! j’en ai d’ailleurs fais une activité professionnelle. Des sites fantastiques, des paysages merveilleux… Le Canada est un pays unique ou il fait bon vivre et dans lequel beaucoup d’étrangers souhaitent s’installer et travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.