Comment organiser son voyage à New York ? En voilà une vaste question ! Le sujet a parfois de quoi impressionner, surtout quand on ne possède pas une immense expérience dans l’organisation des voyages.

Mais rassurez-vous tout de suite, c’est à la portée de tout le monde ! Moi la première, j’ai dû me plonger à de nombreuses reprises dans l’organisation de mes différents voyages à New York et finalement, on y prend vraiment un grand plaisir ! Avec un peu de patience et de recherche, tout le monde peut organiser un voyage de rêve à New York ! Et même pas besoin de parler un super anglais pour ça 🙂

Nous allons découvrir ensemble aujourd’hui les grandes étapes chronologiques de l’organisation d’un voyage à New York. Planning, budget, pass, hôtel, bons plans, formalités administratives, vous aurez toutes les informations utiles pour vous concocter le plus beau des voyages et surtout, vous envoler le coeur léger à New York !

A lire aussi :
Les pièges et erreurs à éviter pendant un voyage à New York
Le top 10 des hôtels pas cher pour dormir à New York 

1. Les démarches nécessaires pour le passeport

passeportC’est LE point de départ de tout voyage en dehors de l’union européenne : sans passeport, pas de voyage ! Les modalités seront différentes selon que vous effectuez une première demande de passeport ou bien un renouvellement.

Quoi qu’il en soit, il faudra passer par le service dédié de votre mairie : prendre rendez-vous, apporter toutes les pièces justificatives et patienter jusqu’à la délivrance du précieux document. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la page officielle d’informations sur les passeports. N’oubliez personne si vous partez en famille ou en groupe ! Il faut un passeport pour TOUS les voyageurs, bébés et enfants compris.

Et si vous possédez déjà votre passeport, assurez-vous que la date d’expiration soit suffisamment éloignée dans le temps. Personne n’aimerait se retrouver coincé à cause d’un passeport qui arriverait à expiration pendant un voyage !

2. Faire une demande d’ESTA

logo-estaCertains pays (dont la France) font partie du programme d’exemption de visa : autrement dit, si vous partez de France, vous n’aurez pas besoin d’un quelconque visa pour voyager aux Etats-Unis, mais il vous faudra obligatoirement passer par la case ESTA.

Ce Système Electronique d’Autorisation de Voyage prend la forme d’un questionnaire à remplir en ligne. Il faut ensuite attendre la réponse du département de la sécurité intérieure des Etats-Unis pour avoir le droit de séjourner sur le sol américain.

⚠️ Il existe une seule adresse officielle pour faire sa demande d’ESTA : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

Vous pouvez ensuite choisir de remplir le formulaire dans la langue de votre choix. Répondez tout à fait sincèrement aux questions posées (qui sont parfois un peu saugrenues !) et aux autres demandes de renseignement. La procédure coûte 21$, à payer par carte bancaire directement sur le site. Vous pouvez faire le choix de payer immédiatement ou avec un délai de quelques jours.

Au terme du paiement, vous devriez recevoir rapidement la réponse de votre admissibilité aux Etats-Unis. Mais il arrive parfois que certaines demandes prennent quelques jours. Pas d’inquiétude ! Une fois validé, l’Esta est valable 2 ans et permet de se rendre aux États-Unis plusieurs fois sans avoir besoin d’une nouvelle autorisation. Passés les deux ans, il faudra faire une nouvelle demande.

 3. Faire le point sur le budget nécessaire pour un voyage à New York

Liasse-dollarsC’est la base pour se concocter un voyage sur mesure à New York : avoir une idée précise des différents postes de dépense (vol, hébergement, activités, repas, achats sur place etc…). Vous l’avez sûrement déjà entendu, mais il faut vraiment le prendre en considération : New York est une ville très chère, et certainement pas la destination de vacances la plus économique !

Pourtant, il est également possible, en cherchant bien et en prenant son temps, de trouver une foule de trucs et astuces pour faire quelques économies. Eviter les périodes de très forte affluence touristique, se renseigner sur les pass pour obtenir des réductions sur le prix des activités, choisir un hôtel au rapport qualité prix avantageux… Nous développerons tout cela un peu plus bas dans les paragraphes appropriés.

En attendant, si vous voulez avoir une estimation du prix d’un voyage à New York, vous pouvez consulter cet article spécial budget qui vous donne plusieurs fourchettes de prix en fonction du moment de votre voyage (basse saison ou haute saison) et de toutes sortes d’autres variables :

Parlons budget : Combien coûte un voyage à New York ?

4. Acheter les billets d’avion pour New York

logo-avion

Passons maintenant aux choses sérieuses ! Il est en effet déconseillé d’acheter les billets d’avion avant d’avoir reçu la réponse à la demande d’ESTA. Dans l’infime hypothèse où la demande serait refusée, on se retrouve alors avec des billets d’avion pas forcément remboursables sur les bras, à devoir engager les démarches pour obtenir un visa touristique (obligatoire en cas de refus de l’ESTA !).

Maintenant que cette étape est validée, on peut enfin commencer à regarder les billets d’avion ! Il existe plusieurs façon de procéder mais voici celle que je vous recommande :

➜ Commencer par observer les prix sur le très bon comparateur de vol Skyscanner. 

bon-planPensez aussi à surveiller régulièrement les promotions d’Air France ou leurs ventes flash. Il y en a régulièrement et c’est la méthode que j’utilise à chaque fois pour mes voyages à New York. On y trouve des vols directs à des tarifs plutôt avantageux

Pour approfondir sur le sujet des billets d’avion, vous pouvez consulter l’article ci-dessous. Il aborde tous les sujets relatifs à la réservation des billets d’avion : où trouver les meilleurs prix, combien de temps réserver à l’avance etc…

Vol pour New York : toutes les astuces pour trouver le meilleur prix

5. Réserver l’hôtel à New York

Voici une règle d’or à connaître impérativement en matière d’hébergement à New York : plus on s’y prend tôt, mieux c’est ! Les tarifs hôteliers ayant tendance à augmenter régulièrement ces dernières années à New York, il est recommandé de se pencher rapidement sur le sujet une fois vos dates de voyage arrêtées.

Mon site préféré, depuis de nombreuses années pour effectuer les réservations d’hôtels est Booking. J’y ai réservé des dizaines de chambres dans de nombreux pays pour mes différents voyages. Si vous aussi vous utilisez Booking, peut-être pourrez-vous également profiter du programme de fidélité Genius qui offre de nombreuses réductions.

Pour trouver l’hôtel de vos rêves : il suffit d’entrer ses dates de voyage et sa destination (ici, New York), puis d’attendre que le site publie la liste des hôtels disponibles. On peut ensuite affiner la recherche par quartier, par tranche de prix ou sélectionner d’autres critères (chambre accessible aux personnes handicapées, chambres familiales, petit déjeuner compris, etc…).

Voir les hôtels disponibles à New York pour vos dates de séjour

Vous pouvez également jeter un oeil à ces articles consacrés aux hôtels à New York :

Le top 10 des hôtels pas cher pour dormir à New York 
10 hôtels avec une vue magique sur l’Empire State building à New York 

6. Faire son planning pour un voyage à New York

Remplissons maintenant les cases de votre futur emploi du temps new yorkais ! Mais s’il y a bien une chose à ne pas prendre à la légère, c’est qu’il est impératif de prévoir ET de réserver les activités à l’avance. A New York, on ne peut pas laisser de place à l’improviste : les grands sites touristiques sont ultra fréquentés (à moins que vous ne visitiez New York au mois de janvier !) et les réservations anticipées sont obligatoires pour un grand nombre d’activités. 

Pour avoir un aperçu des différentes activités à faire à New York, on peut s’aider de différents outils : 

Une fois que vous aurez listé les différentes visites et activités prévues, vous n’aurez plus qu’à remplir les cases de votre planning. Et si vous voulez un peu d’aide et vous inspirer de plannings existants, en voici quelques-uns :

Visiter New York en 3 jours : quelques exemples de plannings

Un exemple de planning pour un séjour d’une semaine à New York

Bien sûr, il est essentiel de ne pas être trop rigide une fois sur place et de s’adapter aux conditions du moment (météo, fermetures ponctuelles etc…). Le planning constitue avant tout une trame et non pas un itinéraire indélébile. 

7. Acheter les pass à l’avance

Une fois que vous aurez une vision d’ensemble des activités prévues, il est important de choisir un pass. En regroupant au sein d’un seul et même pass les billets nécessaires pour plusieurs attractions, on gagne un temps précieux, à la fois lors de la préparation du voyage, que sur place. Les pass permettent également de réaliser de belles économies sur le prix des activités. Selon les pass, on peut par exemple profiter de réductions allant de 25% à presque 50% !

Les pass étant assez nombreux et variés à New York, il sera nécessaire de faire quelques recherches pour trouver le pass qui sera le plus adapté à vos envies de visites (et accessoirement, celui qui vous fera faire le plus d’économies !).Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez consulter les différents articles du blog consacrés aux pass et notamment :

Le guide complet des pass à New York

Pour un premier voyage, beaucoup optent pour le New York City Pass qui regroupe les 5 activités les plus emblématiques de New York tout en permettant une économie de plus de 40% sur le prix des entrées. C’est à mon sens un incontournable pour une première fois à New York. Pour ceux qui connaissent déjà un peu la grosse pomme, il existe d’autres pass attractifs pour une foule d’autres activités : le New York Pass (réductions sur plus de 100 activités) ou encore l’Explorer Pass (construisez vous-même votre pass en choisissant un certain nombre d’activités).

Enfin, si aucun de ces pass ne vous convient tout à fait et que vous souhaitez opter pour l’achat séparé des billets, pensez à vous y prendre à l’avance et à réserver en ligne. N’achetez en aucun cas vos billets sur place sous peine de vous engager dans des files d’attente interminables ou bien tout simplement de ne pas pouvoir entrer ! On peut effectuer les réservations au préalable sur la plateforme Get Your Guide, la meilleure plateforme de réservation du moment, et également la plus complète.

8. Choisir une assurance santé / voyage avant de partir à New York

pompiers-santeJe préfère insister lourdement sur la nécessité de souscrire à une assurance avant d’entreprendre un voyage aux Etats-Unis, et ce, que vous voyagiez seul ou en famille. Si vous partez avec des enfants, alors la question ne se pose même pas ! Vous ne le savez peut-être pas encore mais sachez qu’en cas de pépin, une petite visite chez le médecin généraliste coûte environ 300$ et qu’une visite aux urgences peut très vite grimper à plusieurs milliers de dollars en fonction de la gravité du cas ! L’assurance est alors tout de suite rentabilisée…

J’utilise personnellement depuis des années les services de l’assurance Chapka qui propose un contrat spécialement dédié pour les voyages en Amérique du nord. On peut choisir la durée de la couverture en fonction de la durée du voyage, les tarifs sont tout à fait accessibles et on gagne l’assurance de partir avec l’esprit léger.

Pour approfondir le sujet et en savoir plus l’importance des assurances voyage aux Etats-Unis, vous pouvez consulter cet article : 

 Pourquoi il est essentiel de partir en voyage à New York avec une assurance santé ?

9. Prévenir la banque de votre voyage

Tout à fait le genre de détail auquel on ne pense pas jusqu’au jour où il arrive un problème. Il est important de prévenir votre banque (conseiller bancaire, centre financier…) de vos dates et de la destination de votre voyage quelques jours avant le départ.

En effet, dans l’ignorance de vos projets de voyage, la banque peut tout à fait interpréter les opérations bancaires inhabituelles comme étant frauduleuses ou suspectes et bloquer immédiatement toutes les opérations de votre compte. Ce qui rend les choses passablement compliquées une fois qu’on est de l’autre côté de l’Atlantique !

Et pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur place, renseignez-vous auprès de votre banque sur les plafonds de retrait et de dépense de votre carte bancaire. Il ne faudrait pas que votre carte soit bloquée ou avalée pour cause de plafond dépassé !

10. Payer sur place : acheter des dollars ou payer par carte bancaire ?

Dans ce domaine, personne n’est du même avis. Il y a ceux pour qui il est plus avantageux de faire changer un maximum d’argent en dollar avant le départ et ceux qui évitent au contraire de trop changer d’argent et qui préfèrent les transactions par carte bancaire une fois sur place.

Je ne pense pas qu’une méthode soit meilleure que l’autre, c’est surtout une question de confort personnel. Quoi qu’il en soit, si vous partez en voyage avec beaucoup de liquidités, attention aux risques de perte ou de vol ! Personnellement, je suis depuis toujours dans le clan carte de crédit. Beaucoup de banques permettent aujourd’hui l’exonération des commissions pour les achats et les retraits dans les pays étrangers, alors on aurait tort de se priver ! Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire pour connaître l’option la plus avantageuse.

11. Préparez l’arrivée à New York

Enfin, plus que quelques jours avant le départ ! Vous touchez presque au but ! Il ne reste plus que quelques préparatifs de dernière minute. Très important pour arriver dans de bonnes conditions à New York : ne négligez pas les transferts aéroport. Renseignez-vous sur les différentes options possibles depuis votre aéroport d’arrivée (transports en commun, taxi, navette partagée…). 

Je vous recommande de lire cet article qui fait le point sur toutes les formalités à effectuer à l’arrivée ainsi que sur les différents types de transports pour rejoindre New York :

Arriver à New York : les questions fréquentes (douanes, transferts, etc…)

Personnellement, j’ai une grande préférence pour les transports en navette partagée car ils sont bien moins fatigants que les transports en commun. Et on a le luxe d’être déposé aux pieds de son hôtel ! Plutôt pratique après un vol de 8 heures ! 

A lire aussi : Le guide des navettes aéroport à New York

panorama-new-york-city

Voilà, vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour organiser un voyage du tonnerre à New York ! J’espère que ces conseils d’organisation vous auront permis d’y voir plus clair. Ne prenez pas peur devant l’ampleur de la tâche, vous aurez largement le temps de vous occuper de tout ça durant les mois qui précèdent votre voyage !

Bien sûr, s’il vous reste des questions sur l’organisation de votre voyage, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires 🙂

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

4.7/5Nombre de vote(s) : 75