Carnet de voyage New York / Québec – Jours 19 et 20

Si vous découvrez les articles Carnets de voyage pour la première fois, je vous conseille avant tout de lire la Présentation de la catégorie Carnets de Voyage.

Voyage New York / Québec (Mars 2014) – Jour 19

Nous avons vraiment eu de la chance hier avec le temps.

Ce matin il pleuvait à plein temps sur Niagara Falls. Du coup, on a bien pris notre temps à l’hôtel et en fin de matinée, on a demandé à la réception de nous appeler un taxi pour rejoindre la gare routière. Le trajet en bus jusqu’à Toronto est passé bien vite. On était pensifs et un peu déprimés : même si on s’empêche d’y penser la plupart du temps, la fin du voyage approche. Il ne nous reste plus que trois jours : une journée entière de transport pour retourner à New York et deux jours sur place ensuite. Tout est passé tellement vite. Nous avons vu tellement de choses. Bref… Ça fait vraiment chier de partir.

En arrivant à Toronto, nous avons juste eu le temps de déjeuner à Urban Eatery, l’immense complexe de restauration du Centre Eaton avant de ressauter dans le bus direction Montréal cette fois. Juste avant de prendre le bus, je suis tombée nez à nez avec un stand de corndog, LE truc que je vois dans des films depuis des années et que j’ai toujours eu envie de goûter pour la bonne et simple raison qu’une saucisse enrobée de pâte à frire et plantée sur un bâtonnet, ça n’existe tout simplement pas chez nous ! Bon je sais pas si ça venait de ce corndog en particulier ou s’ils sont tous comme ça, mais j’ai trouvé ça plutôt bizarre, je n’ai pas réussi à trouver le goût de saucisse que c’est censé avoir. C’est Florian qui a fini mon caprice corndog.

Six heures plus tard, nous étions à Montréal. La soirée est passée bien vite : une dernière poutine à Frite Alors, les au revoir avec Matthieu et le bouclage des bagages. Demain, direction New York, c’est bien la seule chose qui peut encore nous redonner le sourire !

corndog

La photo du jour : le fameux corndog !

Voyage New York / Québec (Mars 2014) – Jour 20

8h30 : direction la gare de Montréal. Le train part à 9h30 mais sur le billet, il est indiqué d’arriver au moins trois quart d’heures à l’avance à cause des procédures de douane (passage de la frontière oblige). L’organisation nous surprend toujours à chaque fois : chaque personne est là où elle doit être, tous les passagers sont acheminés rapidement dans les bons wagons, belle leçon d’efficacité encore une fois.

Le voyage se passe très bien. Les officiers de douane montent dans le train interroger tous les passagers et vérifier les passeports. Sur les onze heures de voyage, nous passons un bon bout de temps sur les tables du wagon cafétéria. J’ai crée mon blog quelques jours avant lors d’une soirée à Montréal, j’en profite donc pour rédiger les premiers articles. Il y a la Wifi, que demander de mieux ? Florian regarde une ribambelle de films sur sa tablette. Le reste du temps, on s’allonge littéralement sur nos immenses sièges dépliés. Le confort absolu ! 10 fois mieux que l’avion !

Dans ma tête, c’est le feu d’artifice. Je suis hyper impatiente de retrouver New York, je trépigne littéralement d’impatience ! Nous arrivons de nuit, à 20h20. On saute directement dans le métro pour déposer les bagages à Leo House, l’hôtel où nous avons déjà résidé au début du voyage. Comme ça, pas de perte de temps inutile à chercher un endroit inconnu, on sait où on va et on est très contents d’y retourner. Pour la petite anecdote, la première chose que j’ai vu en sortant de la bouche de métro, c’est un vieux marginal en train de pisser le long d’un téléphone public sur le trottoir. Bienvenue à New York City !

Juste après avoir posé les bagages, on avait qu’une idée en tête, un truc qu’on attendait de faire depuis deux semaines, depuis qu’on a quitté New York en fait, c’est de courir à Shake Shack pour manger un burger ! Ces trucs sont juste complètement addictifs ! Jamais on a mangé un burger qui a ce goût là. Je ne sais pas si c’est le pain ou la viande ou la sauce ou bien les trois à la fois mais c’est juste … dingue ! Ça nous a donné l’occasion de découvrir le Shake Shack de Times Square, bondé forcément, mais que ça fait du bien !

shake-shack-burger

 

 


 

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

0/5Nombre de vote(s) : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.