7 bonnes raisons de (re)découvrir New York après le Covid

↓ Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux ! ↓

Facebookinstagram

Voilà maintenant un peu plus de 6 mois que les frontières des Etats-Unis sont fermées aux Européens. Autant dire une éternité !

Qui aurait pu imaginer un jour que nous serions privés de voyages aux Etats-Unis pendant une période si étendue ? Je ne suis probablement pas la seule dans ce cas mais New York commence très sérieusement à me manquer !

Alors, en attendant de pouvoir ENFIN botter les fesses de ce satané virus, je vous propose de faire le tour avec moi, de toutes les bonnes raisons que nous aurons de (re)visiter New York une fois ce mauvais souvenir derrière nous ! Parce qu’un peu de légèreté et d’insouciance ne fait pas de mal dans la pesanteur de l’air ambiant 😉

A lire aussi :
Pourquoi New York est-elle la ville la plus géniale du monde ?
Mode de vie new yorkais : à quoi ressemble le quotidien à NYC ?
Les incroyables photos du confinement à New York
[Après le Covid] Ce que je ferai quand je retournerai à New York

Voici donc mes 7 bonnes raisons de (re)découvrir New York après le Covid-19 :

1. Parce que personne n’a eu le temps de découvrir l’observatoire Edge

S’il existait un concours du plus mauvais timing d’ouverture, la première place reviendrait sans doute à l’observatoire Edge ! Situé dans le nouveau quartier d’Hudson Yards, dans l’ouest de Manhattan, cet observatoire (avec sa vue sensationnelle) a ouvert ses portes au public le 11 mars pour finalement refermer ses portes… le 13 mars.

The Edge © beholdingeye sur Instagram

A part les new yorkais et quelques chanceux invités triés sur le volet, pas grand monde n’a donc eu la chance de pouvoir y monter ! L’activité est à placer en tête de liste des choses à faire à New York lors d’un prochain voyage.

2. Parce que la ville aura, qu’on le veuille ou non, profondément changé

New York est l’une des villes les plus touchées par les conséquences du coronavirus aux Etats-Unis. Les commerces, soumis à des loyers exorbitants et à des rentrées d’argent bien moindres qu’auparavant, luttent pour rester ouverts et assurer leur survie.

Certaines enseignes ont d’ors et déjà déménagé, d’autres attendent que cet exode provoque une baisse des loyers pour venir s’installer… Difficile de savoir ce qu’il en sera dans quelques mois mais une chose est sûre, il y aura de gros changements à New York et la ville que nous avons laissé ne sera probablement pas tout à fait celle que nous retrouverons.

3. Parce que New York (et son économie !) auront plus que jamais besoin des touristes pour reprendre vie

Ce n’est un secret pour personne : le tourisme est une industrie très lucrative pour New York. La ville se place chaque année dans le top 10 des villes les plus visitées au monde. La planète entière rêvait de découvrir New York avant le coronavirus. Et il sera primordial que les touristes y reviennent après !

© shakeshack – Instagram

Le tourisme (et toutes les activités qui lui sont indirectement rattachées) représente une masse très importante d’emplois à New York. Alors, pour soutenir l’économie et la reprise de la ville, soyons solidaires, voyageons à New York !

4. Parce que ça fait 7 mois qu’on n’a pas pu manger un burger digne de ce nom

Il faut bien le dire : un Mac Do, ça ne remplace pas un bon Shake Shack.

5. Parce que tout sera probablement moins cher pour faire vite revenir les touristes

Après tout, on a le droit d’espérer ! Avant la crise, New York n’était pas spécialement une destination très bon marché. J’ai d’ailleurs observé ces dernières années les prix grimper sans cesse un peu plus, qu’il s’agisse des hébergements ou des activités ! Chaque année, le coût d’un voyage à New York ne cessait d’augmenter pour des prestations identiques.

Cet emballement sera-t-il un peu calmé au sortir de la crise ? On peut l’espérer pendant au moins quelque temps !

6. Parce qu’un nouvel observatoire devrait ouvrir au Chrysler building et qu’il faut absolument voir ça

C’est une très bonne nouvelle dans l’océan de nouvelles moroses du secteur touristique new yorkais. Le propriétaire du célèbre Chrysler building a annoncé l’ouverture d’un observatoire, aux 61e et 62e étages, très probablement pour 2021.

Avec l’Empire State building, le Top of the Rock, le One World Observatory et Edge, NYC comptera donc bientôt 5 observatoires pour varier les plaisirs, et les vues !

7. Parce qu’il y aura sans doute beaucoup de nouvelles adresses à découvrir

Une façon aussi, très certainement, de voir le positif dans le négatif. Les fermetures d’établissements commencent à s’accumuler à New York, qu’il s’agisse de magasins ou de chaînes (parfois très connues !) ou encore de restaurants (parfois même iconiques). Le Covid est un véritable raz-de-marée pour les commerces new yorkais et il est impossible à l’heure actuelle de savoir qui réussira ou non à passer la crise.

Mais après la pluie vient le beau temps. New York est une ville pleine de ressources qui n’en est pas à sa première résurrection. Les disparitions laisseront la place, comme à l’accoutumée, à de nouvelles et jolies ouvertures qui pourront peut-être à leur tour, devenir un jour, les nouveaux symboles de New York ! A nous de les soutenir 🙂

Maintenant, il ne nous reste plus qu’à prendre notre mal en patience… Amoureux de New York, nous sommes tous dans les starting blocks pour retrouver notre chère ville de coeur. Espérons que l’attente ne s’éternise pas trop !

A lire aussi :
Comment le Covid a métamorphosé New York City ?
10 anecdotes new yorkaises qui nous font aimer New York à la folie

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

0/5Nombre de vote(s) : 0

↓ Partagez cet article sur les réseaux ! ↓

Facebooktwitterpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *