Les différences France vs Etats-Unis dans la vie quotidienne

↓ Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux ! ↓

Facebookinstagram

On s’en rend très vite compte lorsqu’on arrive de l’autre côté de l’Atlantique : il n’y a pas que géographiquement qu’un océan sépare nos deux pays ! Culturellement aussi, il existe une foule de petites choses qui font que la vie n’est pas tout à fait la même au pays de l’oncle Sam. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’en recenser un certain nombre au fur et à mesure de mes voyages à New York.

Jusque là, j’ai par exemple exploré ces différences culturelles en matière de politesse ou encore d’apparence vestimentaire. Aujourd’hui, je vais m’atteler à un sujet un peu plus terre à terre mais tout autant intéressant : les petites différences américaines de la vie quotidienne ! Des WC aux ascenseurs en passant par la salle de bain, vous n’imaginez pas tous ces petits trucs anodins du quotidien qui sont différents aux Etats-Unis 🙂

A lire aussi : 
Différences culturelles France / Etats-Unis : politesse et savoir vivre à l’américaine
Apparence et style vestimentaire aux Etat-Unis : venez comme vous êtes !

1. Les toilettes publics ont des jours énormes

cloison-toilettes-etats-unisAprès quelques pauses pipi aux Etats-Unis, il ne m’a pas fallu longtemps pour me demander qu’elle était la personne qui avait eu l’idée lumineuse de laisser autant d’espace entre la porte des toilettes et la cloison ! La première fois, j’ai trouvé ça carrément étrange. J’ai pensé que la boîte qui avait conceptualisé ces cabines de toilettes avait dû se planter dans les dimensions… Et puis j’ai finalement  réalisé qu’en fait, c’est partout pareil ! Si au début je me sentais franchement agressée dans mon intimité, j’ai aussi très vite réalisé que les gens de l’autre côté n’en n’ont absolument rien à faire de vous et de ce que vous êtes en train de faire dans votre cabine.

Mais quand même, on est légitimement en droit de se poser la question : POURQUOI diable avoir eu l’idée de laisser autant de visibilité entre le dedans et le dehors des toilettes ? Le site web Frenchmorning a même écrit un article à ce sujet et il paraîtrait que c’est pour mieux contrôler ce qui peut se passer dans les cabines mais aussi parce que ça coûte moins cher que les cabines 100% cloisonnées… Bref, vous êtes maintenant prévenus : vous n’avez plus qu’à prendre l’habitude de faire pipi en apercevant les gens en face de vous 🙂

2. L’eau des toilettes arrive au milieu de la cuvette

toilettes-americainsPour rester dans le même sujet, et parce que j’ai juré de vous dire toute la vérité et rien que la vérité, je ne pouvais pas passer à côté de ce détail pour le moins caractéristique de la vie quotidienne. Parce que tant que vous n’aurez pas expérimenté la chose, vous ne pourrez pas imaginer la sensation extrêmement désagréable que provoquent ces éclaboussures intempestives et démultipliées !

Ce qui peut encore rester acceptable et gérable dans des toilettes privés où dont vous connaissez l’hygiène se transforme par contre (dans mon cas !) en véritable psychose dès qu’il s’agit de toilettes publiques. Alors pour ceux qui se posent la question de pourquoi l’eau des toilettes est-elle aussi haute aux usa ? Eh bien, parce que c’est comme ça ! Franchement les filles, je n’ai franchement jamais autant regretté dans ma vie de ne pas pouvoir faire pipi debout.

3. Dites adieu au système métrique

unites-mesures-anglo-saxonnesSincèrement, j’ai beau avoir essayé d’y comprendre quelque chose, j’ai rapidement abandonné. D’une je suis nulle en maths et en calcul mental, et de deux, les conversions sont franchement hyper difficiles et pas pratiques.

Eh oui, c’est tout un pan de la vie quotidienne qui s’écroule subitement et qui vous plante à tout bout de champ dans une profonde perplexité. Rien que parmi les différentes unités de longueur, il y a de quoi jeter l’éponge : entre les pouces, les pieds, les miles et les yards, on s’est déjà largement perdu en chemin. Et c’est sans compter avec les unités de superficie (bonjour les pieds-carrés et autres joyeusetés), de poids (en ounce et en livres) ou de vitesse (en miles bien sûr !). N’oubliez pas non plus l’essence, mesurée en gallons et non pas en litres.

Et parce que ce n’était déjà pas assez compliqué comme ça, le même casse-tête s’applique aussi… pour les températures ! Bonjours les degrés Fahrenheit qui ne nous évoquent… absolument rien. Souvenez-vous juste que 32°F correspondent à 0° et qu’en dessous, il fait très froid et qu’au dessus, il fait plus chaud 🙂

4. Le rez de chaussée n’existe pas. C’est le premier étage

ascenceur-americain-etagesVous vous rendrez très vite compte de cette bizarrerie lorsque vous prendrez l’ascenseur aux Etats-Unis. Le chiffre 1 (parfois remplacé par la lettre L) correspond à notre rez-de-chaussée. Le chiffre 2 correspond donc à notre premier étage et ainsi de suite avec un décalage d’un étage jusqu’à l’infini ! En soit, ça ne change pas vraiment grand chose si vous êtes aiguillé par un américain qui vous dira par exemple que votre chambre se situe au 8e étage de l’hôtel. Il suffira simplement d’appuyer sur le 8.

Là où ça se corse, c’est quand les deux interprétations se mélangent. C’est ce qui s’est passé lors d’une scène très rigolote à laquelle nous avons assisté dans l’un des ascenseurs du MET. Nous étions avec un groupe de jeunes retraités français qui cherchaient en vain à retourner dans une zone du musée située au premier étage (notre premier étage, au dessus du rez-de-chaussée). Sauf que, ce premier étage correspond en fait … au second étage américain ! Après moultes allers/retours en ascenseur, ils ne comprenaient pas pourquoi cette mystérieuse pièce restait introuvable. Nous leur avons donc expliqué qu’ils devaient descendre au deuxième étage et non pas au premier 🙂 .

5. Le treizième étage n’existe pas non plus

Comme si les choses n’étaient pas déjà assez compliquées, la plupart des immeubles n’ont pas de 13e étage. Enfin si, physiquement, ils en ont bien un. Mais parce qu’il est bien connu que le chiffre 13 porte malheur, on a décidé de passer directement au 14e étage ! Vous pouvez d’ailleurs le vérifier sur la photo du dessus. Pas de 13e étage à l’horizon ! De la même façon, beaucoup d’hôtels n’ont pas de chambre numéro 13

A propos de ces histoires d’ascenseur, French Morning s’est également penché sur la question. Lisez-donc cet article si vous voulez savoir pourquoi on ne compte pas les étages de la même façon des deux côtés de l’Atlantique.

6. Les douches ne sont pas vraiment répandues…

baignoire-etats-unisJe vous vois déjà écarquiller des yeux grands comme ça ! Ne vous inquiétez pas, les américains sont connus pour être un peuple très préoccupé par l’hygiène en général (la leur mais aussi celle des autres 🙂 ). Et si les cabines de douche n’existent quasiment pas de l’autre côté de l’Atlantique, c’est que dans la très grande majorité des salles de bain américaines, on trouve des baignoires.

Paradoxe extrême dans une ville comme New York où les appartement sont connus pour être particulièrement riquiquis et exigus (sauf bien sûr pour les millionnaires qui peuvent se payer un penthouse sur Park Avenue !).  Même dans le plus petit des studios new yorkais, vous trouverez probablement une baignoire bien imposante et non pas une petite cabine de douche qui permettrait de gagner quelques précieux mètres carrés pieds-carrés.

Qu’on se le dise, aux Etats-Unis, la baignoire, c’est sacré !

7. … et elles fonctionnent souvent bizarrement

douche-etats-unis

Etant donné que je n’ai pas encore décidé de me lancer dans la rédaction d’un manuel d’utilisation complet de la douche américaine, je me contenterai ici d’en partager les principaux principes d’utilisation :

➜ Oubliez le flexible et le pommeau de douche. Le jet d’eau coule du haut pour la douche ou du bas pour le bain et c’est tout ! Bien sûr, on ne peut pas non plus régler en hauteur le jet du haut. Il est toujours fixé à même le mûr.

➜ Il y a donc assez peu de chance pour que vous réussissiez à garder vos cheveux secs en prenant une douche. Alors au lieu d’opter pour le très pratique flexible de douche, on préfère ici opter pour le très sexy bonnet de douche. L’objet est vraiment très répandu et on en trouve en vente dans toutes les pharmacy ou petits magasins de proximité. 

➜ A propos de la pression de l’eau… Non en fait, oubliez la pression, vous ne pouvez pas la régler. Ici, c’est la température ou rien ! Si vous voulez donc prendre une douche chaude, pas d’autre possibilité que d’avoir un jet hyper puissant. Si vous voulez un jet d’eau moins fort, ce sera à l’eau froide (ou au mieux, à l’eau tiède).

➜ Enfin, ne vous étonnez surtout pas s’il vous faut un quart d’heure la première fois pour percer à jour le système d’ouverture de l’eau. Sur le papier c’est tout simple, il faut tourner la poignée. Mais quand on passe à la pratique, c’est tout de suite une autre paire de manches ! Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai dû appeler Florian à la rescousse pour qu’il m’ouvre l’eau de la douche…

8. Les appareils électroménagers sont énormes

cuisiniere-americaine

Alors oui, on connaît déjà tous le sacro-saint frigo américain, belle bête rutilante avec ses deux portes et son distributeur de glaçons.

On connaît tous les grosses voitures américaines et les super lits king size. C’est notoirement connu, les américains voient très souvent les choses en (très) grand !

Cette passion pour les gros engins s’exprime logiquement dans d’autres domaines et notamment dans l’électroménager. Quelle ne fut donc pas ma surprise quand je me suis retrouvée nez à nez pour la première fois avec une cuisinère aux Etats-Unis ! Au final, je ne sais pas ce qui est le plus impressionnant : les dimensions de l’engin ou le panneau de commande véritablement digne d’un vaisseau spacial. Idem pour la machine à laver vraiment impressionnante et qui en plus, ne tourne pas dans le même sens que chez nous.

Oui, encore un truc qu’il faudra que je vous raconte ! 

A lire aussi : Pourquoi New York est-elle la ville la plus géniale du monde ?


Idée cadeau

Le carnet de voyage spécial NYC prêt à remplir et à personnaliser vous attend pour votre futur voyage à New York. Disponible sur la boutique du blog !

Découvrir le carnet

 

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

4.6/5Nombre de vote(s) : 41

↓ Partagez cet article sur les réseaux ! ↓

Facebooktwitterpinterestmail

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *