activites-ceetiz-new-york-ancvLorsqu’on a passé un temps fou à organiser son voyage et qu’on arrive enfin sur place aux Etats-Unis, il y a toutes ces choses que l’on a planifié et que l’on s’attend d’emblée à voir.  En arrivant à New York, je m’attendais donc à la marée humaine de Times Square, au gigantisme de l’Empire State Building ou bien encore à la beauté de la skyline.

Et puis à côté de ça, il y a toutes les choses auxquelles on s’attend moins. Ces choses qu’on ne peut pas imaginer avant d’avoir vraiment touché du doigt la culture d’un autre pays. Et s’il y a bien un domaine où je ne m’attendais pas spécialement être surprise, c’est au niveau de l’habillement ! Qu’y a-t-il de si différent de l’autre côté de l’Atlantique dans la façon de s’habiller ? Je vais de ce pas tout vous raconter !

A lire aussi :
Mes premières impressions sur New York City
Ce que j’aime le plus à New York VS ce que j’aime le moins

Différences culturelles entre la France et les Etats-Unis en matière d’habillement

Lire, s’informer sur la culture d’un pays, c’est bien, mais vivre et s’immerger dans cette nouvelle culture, c’est encore mieux ! On n’avait pas vraiment réfléchi avant le départ à toutes ces petites différences culturelles qui allaient nous surprendre. Car fondamentalement, la France et les Etats-Unis ne sont pas si éloignés culturellement dans l’imaginaire collectif.

Mais s’il y a un point où j’ai été très agréablement surprise lors de mon tout premier voyage à New York (et donc aux Etats-Unis), c’est sur le sujet de l’apparence et du style vestimentaire.

Je me souviens très bien du moment où j’ai saisi l’énorme différence qu’il y a entre l’Europe et les USA à propos de la façon de s’habiller. A New York, c’est très simple : venez comme vous êtes, on vous prendra tel quel ! Je ne parle pas ici des business men et autres employés de bureaux qui sont bien sûr aussi abonnés aux costumes et aux tailleurs mais de cette population (énorme !) des rues de New York, de ces monsieur et madame tout le monde, comme vous et moi.

La liberté du style vestimentaire à New York

Au bout de quelques jours passés en ville, j’ai vite réalisé que tout le monde se fiche littéralement de ce que vous portez ! Ici, les gens s’habillent de façon très relax. Chacun porte ce qu’il veut, mélange les couleurs, les formes, les matières qu’il veut pour un résultat parfois insolite, mais qu’importe !

L’une des principales conséquences de ce laxisme vestimentaire, c’est qu’à New York, on se sent incroyablement bien dans ses baskets ! Vous vous sentez un peu boudiné dans ce pantalon ? Personne ne remarquera vos hypothétiques bourrelets ou poignées d’amour. Vous ne voulez plus porter cette vieille robe passée de mode ? Pas de problèmes, personne n’en a rien à faire de votre robe !

Lors de ce séjour, j’ai par exemple croisé beaucoup de gens en tongs, alors que les températures n’ont quasiment jamais été positives. En déjeunant un midi à Madison Square Park, nous sommes tombés sur un jeune homme qui portait un pantalon de pyjama. Qu’à cela ne tienne, ça n’empêche pas de se régaler avec un bon hamburger ! Et personne ne le dévisageait.
L’autre chose géniale, c’est que ça donne incroyablement envie de se lâcher vestimentairement et de porter des choses qu’on oserait pas en temps normal. Dans l’ambiance, on peut vite se retrouver à acheter des pièces un peu excentriques qui passeront totalement inaperçues dans la jungle des trottoirs new yorkais.
Moralité de l’histoire : faites vous plaisir !
A lire aussi :
Dites-moi si vous avez aimé cet article !
0 avis (0/5)