Carnet de voyage : New York / Road Trip Québec Ontario – Jour 2

Bienvenue dans les carnets de voyage !

Seront publiées dans cette catégorie toutes mes notes prises au cours de mes aventures.

Ces carnets de voyage sont donc l’exact reflet, pris sur le vif de mes pensées, impressions et sentiments sur mes expériences de voyage.

Ici, pas de réflexions approfondies sur le style ou la mise en forme de mon texte. Il s’agit d’émotions brutes, sans fard, prises sur le moment ! Bonne lecture 🙂

Si vous avez loupé le début du voyage, c’est par ici que ça se passe !

Voyage à New York et Road Trip entre le Québec et l’Ontario – Jour 2

Ce matin, nous étions réveillés aux aurores, à 4h10. Vive le décalage horaire ! Je suis contente car je me dis qu’on va pouvoir en profiter à fond ! A moins que je ne m’écroule littéralement de fatigue à 18 heures… On verra bien !

Le temps était gris quand le jour s’est levé mais heureusement il n’a pas fallu longtemps pour que ça se dégage. Il fait moins froid qu’hier, aux alentours de 2°.

Matinée à Central Park

Ce matin, nous avons pris notre petit dej à emporter, comme des vrais New Yorkais ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça vaut vraiment le coup ! D’une, ça ne coûte quasiment rien (2,75$ le café médium) et de deux, y’a vraiment à boire ! On est loin des 2,50€ les trois gorgées d’expresso ! En tout cas, il y a un nombre impressionnant de gens avec leur gobelet à la main. Les gens déjeunent sur le trajet pour se rendre au travail.

Nous maîtrisons mieux le métro. Nous sommes allés sans encombre de la 23eme rue à Colombus Circle. De là, nous avons entamé la découverte de Central Park ! On y est resté plus ou moins trois heures. Ce parc est un véritable havre de paix. C’est absolument immense, très bien entretenu et surtout, le calme est réellement au rendez-vous ! Le contraste avec l’effervescence de la ville est vraiment saisissant.

A lire aussi : Découvrir Central Park : toutes les activités à faire et les lieux à voir

On a croisé beaucoup de gens avec leurs chiens et d’autres qui font du sport (dont beaucoup de jeunes mamans qui courent avec une poussette !).

La patinoire Wollman Rink était fermée au public car un cours de patinage s’y déroulait. On était là, sur la terrasse qui surplombe la patinoire à regarder le cours, avec tous les immeubles de Midtown en fond, c’était vraiment une très jolie scène de la vie new yorkaise.

On a croisé aussi beaucoup de petits écureuils tous plus curieux les uns que les autres ! Des gens leur laissent des petits tas de cacahuètes et ils viennent en horde les dévorer. Le parc est vraiment immense, on ne peut malheureusement pas tout voir en une seule fois. Et ça donne aussi très envie de le voir en été, avec tous les parterres fleuris et les immenses étendues d’herbes pour pique-niquer (ou bronzer!).

Promenade dans l’Upper East Side

Nous sortons par le côté est pour remonter sur la 5eme avenue. On a donc traversé un peu l’Upper East Side, ce quartier huppé dont on entend parler partout ! C’est réellement très joli, on voit que c’est un quartier plutôt riche : les bâtiments ont tous des portiers en uniforme et des tonnelles sur le trottoir, les voitures sont impressionnantes de grosseur et de brillance, il y a bien sûr le chauffeur au volant ; c’est vraiment tel qu’on le voit dans les films ou les séries 🙂

A lire aussi : A faire, à voir sur la 5eme Avenue. Les grands incontournables

Nous nous sommes arrêtés un moment sur le trottoir pour regarder le plan du métro pour descendre dans le sud de Manhattan. Et puis comme ça, on voit s’approcher de nous un employé municipal qui nous dit bonjour et nous demande ce qu’on cherche et où on veut aller. On lui explique donc qu’on veut aller à Greenwich Village et il commence à nous expliquer l’itinéraire à prendre en métro. Il explique très précisément, en prenant bien son temps, on voit qu’il essaie vraiment de rendre service. Les gens sont vraiment avenants et patients avec les touristes. A midi j’ai eu du mal avec les pièces de monnaie à la caisse d’une supérette pour acheter une bouteille d’eau et l’employé nous disait très calmement « no problem, take your time« . Et c’est comme ça pour plein de choses.

C’est une ville immense mais étonnamment très détendue. Ils font la queue en file indienne pour prendre le bus ! J’ai vraiment halluciné en voyant ça. Ça m’a fait penser que chez nous, c’est carrément l’anarchie !

Ce midi nous avons mangé dans un petit fast food de pizza à Greenwich Village, sur une petite table face à la rue. Je suis quand même impressionnée par le monde qu’il y a partout. Dans la rue, dans les restaurants, dans les bars, dans les magasins, partout, tout le temps, il y a du monde. C’est parfois un peu pesant mais c’est compensé par cette ambiance très relax. Et puis tout est tellement grand qu’il y a toujours de la place pour tout le monde dans le fond !

Cet après midi nous avons décidé de visiter le Chelsea Market. Deux mots le résument : couleurs & odeurs ! L’endroit est très esthétique et original. C’est cosy, intime tout en étant industriel. Les boutiques proposent des tonnes de choses plus sympas les unes que les autres : gâteaux et pâtisseries multicolores, vêtements, objets de créateurs, de décoration, souvenirs etc. C’est très sympa et ça donne très envie de s’arrêter casser une petite croûte. Tout au long de la galerie, il y a des petites tables où on peut s’installer pour manger.

Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel par la High Line. C’est un pur bonheur à la tombée de la nuit. Les couleurs du crépuscule et de la ville se mêlent, c’est le moment parfait pour faire de belles photos ! Il s’agit en fait d’une promenade urbaine installée sur une ancienne voie de chemin de fer aérienne. On a donc de superbes vues sur la ville et la High Line nous permet en plus de rentrer directement à pied à l’hôtel. La promenade est très agréable même si on a croisé pas mal de touristes.

Autre chose qu’on a remarqué aujourd’hui : les américains disent toujours « sorry« . Ils sont « sorry » s’ils coupent notre trajectoire sur le trottoir, ils sont « sorry » aussi quand c’est nous qui coupons leur trajectoire ou bien lorsque deux personnes s’effleurent. La moindre incursion un peu trop présente dans l’espace de l’autre se solde automatiquement par un « sorry ». Même quand ce n’est pas forcément nécessaire ni justifié, il vaut toujours mieux s’excuser pour tout, même pour quelque chose qu’on n’a pas forcément commis ! Et c’est une habitude qu’on prend très vite ! Je ne me suis jamais autant excusée face aux passants qu’ici à New York !

A lire aussi : Différences culturelles France / Etats-Unis : politesse et savoir vivre à l’américaine

Ce soir nous avons mangé au Dallas BBQ, une chaîne typiquement américaine, assez populaire. L’ambiance était bonne et très relax. On commence à se dire qu’on est toujours servis très vite au restaurant. L’attente c’est surtout avant d’avoir la table. Une fois qu’on l’a, tout va très très vite. Parfois l’assiette est débarrassée alors qu’on a à peine terminé la dernière bouchée ! Et contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de manger des légumes.

Pour terminer , l’énigme non résolue de la journée : depuis la sortie du métro ce matin, nous avons croisé toute la journée des gens avec un vague signe de croix dessiné sur le front, avec une sorte de poudre noire. Qu’est-ce que c’est au juste ? Un signe religieux ? Un signe distinctif ? Les défenseurs d’une cause ? Mystère ! Si vous savez de quoi il s’agit, je serais très heureuse que quelqu’un éclaire ma lanterne 🙂

La suite du voyage est par ici :

Voyage à New York et Road Trip entre le Québec et l’Ontario – Jour 3

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

0/5Nombre de vote(s) : 0

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.