Carnet de voyage : New York / Road Trip Québec Ontario – Jour 5

Bienvenue dans les carnets de voyage !

Seront publiées dans cette catégorie toutes mes notes prises au cours de mes aventures.

Ces carnets de voyage sont donc l’exact reflet, pris sur le vif de mes pensées, impressions et sentiments sur mes expériences de voyage.

Ici, pas de réflexions approfondies sur le style ou la mise en forme de mon texte. Il s’agit d’émotions brutes, sans fard, prises sur le moment ! Bonne lecture 🙂

Si vous avez loupé le début du voyage, c’est par ici que ça se passe !

Voyage à New York et Road Trip entre le Québec et l’Ontario – Jour 5

Au sommet de l’Empire State building

Ce matin, le temps était magnifique et les températures positives. Avec le soleil radieux qu’il faisait on avait presque chaud ! Première journée sans gants et sans bonnet, c’est quand même super agréable d’être un peu moins bibendum.

Ce matin, nous sommes allés du côté de Midtown pour monter en haut de l’Empire State building ! Etonnamment, il n’y a pas beaucoup de monde dans les rues le samedi matin. C’est très agréable de s’y promener. Nous avons petit déjeuné au soleil, sur un banc sur la 34eme Rue. Cette rue est vraiment impressionnante. Déjà, la « rue » est tellement grande et large qu’on dirait une véritable avenue et surtout, elle est bordée de chaque côté par des dizaines de magasins dont l’emblématique Macy’s.

L’intérieur de l’Empire State building est absolument magnifique, tout en marbre, ça étincelle de partout ! Sols, mûrs, plafonds, ça brille, ça étincelle ! Nous n’avons pas forcément beaucoup attendu pour monter jusqu’en haut, les files d’attente s’écoulaient assez vite. Par contre, une fois arrivé en haut, la foule est parfois assez compacte quand on s’approche du bord pour faire des photos. Je n’imagine pas comment ça doit être en haute saison ! Bien sûr, une fois au sommet, nous avons quand même réussi à faire un million de photos. Parce que c’est incroyablement magique d’avoir New York à ses pieds ! On se sent vraiment minuscule dans cette immensité.

Au niveau de l’organisation et de la gestion du flux des touristes à l’intérieur de l’Empire State building, on a trouvé que c’était vraiment bien organisé. Le parcours est bien balisé, les agents sont disponibles, souriants et orientent très bien. D’ailleurs, on a remarqué que tous les endroits qui accueillent du public sont globalement bien organisés aux Etats-Unis. Que ce soit dans les magasins, les restaurants, les banques, les pharmacies, tout est très bien organisé et tout va à une vitesse impressionnante. Les staffs sont nombreux, tout le monde est à sa place et a un rôle bien défini. Et l’efficacité est visible.

A lire aussi – Visiter l’Empire State building : tout ce qu’il faut savoir

Promenade dans le centre et déjeuner à Shake Shack

On a ensuite fait quelques magasins sur la 34eme Rue. A cette heure-ci il y avait beaucoup plus de monde dans les rues, le quartier était vraiment très animé. Nous avons marché jusqu’au Flatiron building, l’un des plus vieux immeubles de New York. Juste en face, il y a le Madison Square Park et son célébrissime fast food : Shake Shack. L’adresse était bien sûr sur notre liste alors on s’est ajouté à l’immense file d’attente qu’il y avait déjà. Je ne sais pas vraiment combien de temps on a attendu, sans doute une demie heure. Mais c’est passé assez vite, je m’amusais à essayer de décoder les conversations des groupes autour de nous. On a également complètement halluciné sur le débit de nourriture qui sort de ce kiosque. C’est tout petit et pourtant, ils ont un débit de burgers à l’heure qui est complètement dingue ! Ils sont une armée à l’intérieur, à prendre les commandes, servir, préparer les burgers, c’est assez hallucinant.

burger-shake-shack

Bon appétit !

On s’est donc assis sur l’un des bancs du parc pour finalement goûter les burgers de ce fameux Shake Shack et bon sang ……………….. qu’est-ce que c’est bon ! Sans doute peut-être encore meilleur que le Five Guys d’hier.

Le beau temps était toujours de la partie, il y avait du monde dans le parc, des enfants qui jouent, des gens qui mangent sur les bancs et même un pianiste/chanteur qui mettait l’ambiance. Le tout avec l’Empire State building d’un côté et le Flatiron building de l’autre. Un samedi midi parfait, le soleil, un burger et un cadre incroyable.

A lire aussi : Shake Shack, le meilleur burger de New York ?

Union Square et West Village

Après manger, on remonte tranquillement à pied vers Union Square, un autre parc du centre. Je ne sais pas si c’est le quartier, le fait qu’on soit samedi ou alors le fait qu’il fasse beau et bon mais il y avait une foule impressionnante dans les rues ! Certains se promenaient en tee-shirt. C’est fou comme le temps évolue vite ici. On passe du jour au lendemain de -5° à 15°. L’ambiance était géniale sur Union Square. Il y avait un petit marché et des groupes qui jouaient de la musique (tam tams, instruments anciens ou plus modernes), il y en avait pour tous les goûts. L’ambiance était vraiment chouette et relax. Les gens sont souriants et détendus.

On a passé la fin d’après-midi une nouvelle fois à West Village. Après toute l’agitation du centre, j’avais besoin d’un peu de calme. L’ambiance dans le quartier était encore plus sympa qu’hier, c’était beaucoup plus vivant et animé. On voit que c’est un quartier familial : beaucoup de familles avec des enfants et beaucoup de gens avec des chiens aussi ! Et on ne pouvait pas passer par là sans faire un petit saut à Magnolia Bakery ! Tant pis pour la diète aujourd’hui !

magnolia-bakery-west-village

Il y avait une file d’attente de plusieurs mètres à l’extérieur de la boutique et une vendeuse régulait le flux à l’entrée. Le samedi, j’imagine que tous les endroits sympas et/ou un peu connus sont pris d’assaut et qu’il faut faire la queue.

Avant de se coucher ce soir, on a perdu un temps fou pour mettre le réveil pour demain matin car cette nuit, il y a le changement d’heure ! Le truc à savoir (et qu’on ne savait absolument pas !), c’est que le jour du changement d’heure n’est pas le même en Europe et en Amérique du nord. Sachant qu’aucun de nos appareils n’était à la même heure, c’était plutôt rigolo : certains étaient à l’heure française, d’autres étaient passés automatiquement à l’heure américaine, d’autres avaient une heure qui ni correspondait ni à la France ni à New York… Mais surtout, on ne peut pas se permettre de se tromper car on doit prendre le train demain matin pour Montréal ! Si on s’emmêle les pinceaux avec le réveil et le changement d’heure, on peut tout bonnement rater notre train demain matin !

La suite du voyage est par ici :

Voyage à New York et Road Trip entre le Québec et l’Ontario – Jour 6

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

0/5Nombre de vote(s) : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.