▷ New York en été : tout ce qu’il faut savoir pour bien en profiter

Il m’en aura fallu du temps avant d’avoir la chance de découvrir New York en été ! Pendant toutes ces années, j’ai fantasmé à l’idée de parcourir une New York verdoyante, ensoleillée et chaude… Après trois voyages successifs en hiver puis au printemps, il était grand temps de remédier à ce problème.

Autant vous le dire tout de suite : à New York pendant l’été, il fait chaud, TRÈS chaud ! Mais aussi TRÈS humide. Si vous supportez mal la chaleur et les atmosphères tropicales, il serait sans doute plus sage d’envisager une autre période pour découvrir New York. Sinon, si vous vous sentez prêt(e) à transpirer dans la joie et la bonne humeur d’être à New York, je vous propose de retrouver ci-dessous tous mes conseils et astuces pour profiter au mieux de votre voyage à New York pendant l’été !

Nous ferons le point (avec humour !) sur toutes les spécificités du climat estival à New York et nous verrons de quelle façon ce dernier peut influencer votre séjour. Vous retrouverez également quelques conseils pratiques pour éviter les erreurs et organiser vos journées le plus efficacement possible !

☞ A lire aussi : Les pièges et erreurs à éviter lors d’un voyage à New York

1. L’été à New York, il fait chaud. Très chaud !

En France, nous sommes habitués au fameux plan canicule, automatiquement déclenché à partir du moment où les températures nocturnes ne descendent plus sous la barre des 20°. Maintenant, entrons directement dans le vif du sujet : si New York était en France, la ville vivrait sous le plan canicule pendant trois mois d’affilée !

boisson-met-rooftop

Et un petit rafraîchissement avec vue !

Même si les températures diminuent la nuit, elles ne descendent qu’assez rarement sous les 20°. Imaginez donc une bonne grosse journée de canicule comme on en rencontre ici de plus en plus et vous aurez un bon aperçu de ce à quoi ressemble une journée normale d’été à New York 🙂

Conseil d’organisation :

✧ Pensez TOUJOURS à avoir quelque chose à boire sur vous ! L’avantage, c’est qu’on peut acheter des boissons absolument partout à New York et que vous n’aurez probablement pas long à faire pour trouver de quoi vous rafraîchir.

✧On trouve également de nombreuses fontaines à eau un peu partout dans le centre ainsi que dans les principales attractions touristiques.

2. De la chaleur, oui ! Mais de la chaleur (très) humide !

Ce climat chaud serait encore facilement gérable s’il n’était pas en plus agrémenté d’un très fort taux d’humidité dans l’air ! Préparez-vous donc à être poisseux tout au long de la journée, à afficher un visage luisant sur toutes vos photos de vacances et à vous liquéfier sous votre sac à dos. Il n’y a malheureusement pas grand chose à faire contre ça, si ce n’est de relativiser en se disant qu’on a la chance d’être à New York !

3. La température ressentie ne correspond jamais à la température affichée à la météo

temperatures-ete-new-york-city

Toujours se fier à la température ressentie !

Conséquence directe de cette forte humidité, les températures ressenties sont toujours beaucoup plus élevées que les températures qui sont affichées partout.

Il est prévu 30° pour la journée de demain ? Attendez-vous à passer une bonne journée à au moins 38° ! Nous avons eu plusieurs journées de ce type lors de notre dernier voyage et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a juste l’impression d’entrer dans un four géant lorsqu’on met un pied dehors.

Ces températures ressenties sont également supérieures la nuit (environ 25° ressentis pour une température de 20°) et lors des jours pluvieux. Bref, qu’il pleuve ou qu’il vente, on a toujours trop chaud !

Conseil d’organisation :

✧ Pensez à organiser les activités extérieures le matin et les activités intérieures l’après-midi. Comme ça, vous aurez tout le loisir de profiter de la climatisation des bâtiments au plus chaud de la journée !

✧ La bonne nouvelle, c’est que les possibilités d’activités à New York sont tellement nombreuses qu’il n’est pas difficile de trouver quelque chose à faire, bien au frais à l’intérieur.

4. Les fins d’après-midi et les soirées sont souvent orageux(ses)

Encore un coup de cette satanée humidité ! Les soirées orageuses sont légion à New York et bien souvent dès le milieu d’après-midi, le ciel se charge de gros nuages menaçants. Tombera ? Tombera pas ? Il n’est jamais facile de savoir où s’abattront exactement ces orages d’été mais on peut en tout cas s’organiser en conséquence.

new-york-apres-un-orage

New York s’illumine après un orage.

Egalement bon à savoir : pendant ces orages, de très grosses quantités de pluie peuvent s’abattre sur la ville en très peu de temps. Résultat : on passe le reste de la journée/soirée à patauger dans nos tongs ou nos sandales. Mais bien sûr, on continue encore et toujours de garder le sourire !

Conseil d’organisation :

✧ Pensez à avoir un parapluie pliable dans votre sac à dos ou bien un K-way / poncho à portée de main, surtout si vous prévoyez des activités extérieures en fin de journée.

5. Peaux claires et fragiles, protégez-vous !

Vous devez maintenant vous en douter : le soleil tape très fort à New York. J’en veux pour preuve les deux gros coups de soleil qui ont atterri sur mes épaules alors qu’aucune séance de bronzette n’était prévue pendant notre séjour ! Pour les peaux claires et les enfants, la crème solaire est absolument incontournable !

Car le simple fait de marcher quelques heures sous le soleil new-yorkais peut laisser de nombreuses traces. Vous remarquerez d’ailleurs que de nombreuses new-yorkaises se protègent du soleil grâce à des ombrelles (ou des parapluies reconvertis en ombrelles). Casquettes et chapeaux sont également omniprésents et bien sûr, on n’oublie pas les lunettes de soleil pour toute la famille.

6. La climatisation, ce graal !

pluie-new-york-city

Pataugeoire en prévision après un orage !

Vous l’avez peut-être déjà lu quelque part au hasard de la préparation de votre voyage : les américains sont de grands accros à la climatisation. De nombreuses habitations et appartements sont équipés d’un système de clim ainsi que TOUS les bâtiments qui accueillent du public.

New York n’échappe bien sûr pas à cette règle : restaurants, magasins, cafés, rames de métro, centres commerciaux… sont équipés de la climatisation. Et autant vous dire qu’ils ne rigolent pas avec la clim : les différences de température entre l’intérieur et l’extérieur sont souvent carrément dingues. C’est bien simple : dehors vous aurez beaucoup trop chaud et dedans, vous aurez beaucoup trop froid.

Conseil d’organisation :

✧ Si vous êtes habitué à profiter de la climatisation chez vous en été, sachez que de nombreux hôtels à New York possèdent des chambres climatisées. Si vous réservez par exemple sur Booking, c’est un critère que vous pouvez sélectionner parmi les différents équipements souhaités !

7. En été le pire endroit de New York, c’est le métro

Quel meilleur endroit que les sous-sols pour emmagasiner toute la chaleur et l’humidité ambiante ? N’ayons pas peur des mots, le métro de New York en période estivale peut vite s’apparenter à une véritable matérialisation de l’enfer. Ces températures extrêmes s’observent particulièrement les jours de forte humidité. Le reste du temps, il y fait très chaud mais cela reste globalement supportable.

Fort heureusement, toutes les rames de métro sont climatisées à New York, ce qui fait bien vite oublier la chaleur des quais. Mais en attendant le métro, nombreux sont ceux à opter pour les éventails ou les brumisateurs.

8. Quelques petits secrets pour se rafraîchir à New York

Si vous n’avez pas la chance de résider dans un hôtel avec piscine, sachez que l’on peut se rafraîchir dans l’immense fontaine de Washington Square Park. Les jours de forte chaleur, petits et grands new-yorkais se trempent allègrement les pieds (et même plus !) dans le bassin qui fait face à l’arc de triomphe. Super endroit et super vue pour un bon moment rafraîchissant !

Plus au sud de Manhattan, il y a également les jets d’eau de Battery Park qui peuvent nous rafraîchir au cours d’une promenade sur les quais de l’Hudson avec vue directe sur la Statue de la Liberté. Enfin, il reste aussi la possibilité de la plage : Coney Island et l’Atlantique ne sont finalement qu’à une petite heure de métro du centre de Manhattan 🙂

A lire aussi : ☞ A faire, à voir sur la 5eme Avenue : les grands incontournables

10 hôtels avec piscine, le rêve pour séjourner à New York

jets-d-eau-battery-park-new-york

Les jets d’eau de Battery Park.

9. Peut-on boire l’eau du robinet à New York ?

Bien sûr, l’eau du robinet est tout à fait potable à New York. Mais attention, cette dernière présente très souvent un goût assez marqué ! Si vous n’aimez pas boire l’eau du robinet, on peut opter pour des bouteilles d’eau ou encore, plus économique, acheter une bombonne de plusieurs litres et remplir ensuite ses gourdes tous les jours.

_____________

Et voilà ! Vous devriez être maintenant suffisamment armés pour affronter correctement l’été à New York ! S’ils vous reste des questions sur le sujet, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires 🙂

☞ A lire aussi : New York en juillet / août, les meilleures activités de l’été à NYC

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

5/5Nombre de vote(s) : 9

6 commentaires

  • Merci pour l’explication très détaillée. New York sous le soleil et la chaleur me semble merveilleux. Je voudrais ajouter mon expérience. La chaleur n’est pas garantie à New York en plein été.

    Peut-être difficile à croire, mais il peut être assez frais en plein août. Pendant mon séjour, le ciel était souvent très chargé (nuages bas voire de la pluie), avec les températures environ 24-27°C. Côté température, c’est un peu comme à Paris. A aucun moment j’ai eu chaud (et je viens de Pays-Bas…), mais grâce au vent faible et l’humidité élevée, c’est correct. L’ambiance estivale (dans la rue, dans les parcs) m’a manquée. Le cinquième jour, le temps devenait enfin plus agréable.

    • Bonjour Ridwan,
      Effectivement, la météo n’est jamais une science exacte, quelque soit l’endroit !
      Et malheureusement, plus les années passent, plus le réchauffement climatique a aussi tendance à modifier les grandes tendances… New York n’y échappe pas non plus ! Mais à choisir, je pense qu’un temps nuageux et pas trop chaud est sans doute plus supportable que la fournaise qui peut rendre les journées d’été parfois presque insupportables ^^
      Au plaisir,
      Laura

  • Merci pour ton blog. New york a été un coup de foudre pour moi. Tant est si bien que j’ai tenté le séjour de 10 jours en plein mois d’août et…enceinte de 6 mois et demi!
    Verdict: ça a été difficilement supportable malgré la magie de la ville et les new yorkais qui me chouchoutaient littéralement 😊

    • Wahou, c’est effectivement très courageux !
      On n’imagine pas à quel point la chaleur est insupportable avant d’y mettre les pieds. A moins d’être un(e) fana de la moiteur et de la transpiration 😀

  • En france non plus les températures ressenties ne correspondent jamais à la température affichée sur les stations météo

    Exemple les températues dans les rues de PARIS sont toujours supérieures à celles du PARC MONTSOURiS données à l’ombre.

    • Bien sûr, c’est généralement le cas pour l’ensemble des températures annoncées par les services météo.
      Ce détail est simplement évoqué dans l’article pour mettre en évidence les différences significatives entre les températures données et ressenties à New York au cause du facteur d’humidité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.