Comment New York a changé ma vie

Les questions existentielles et moi, c’est un peu une grande histoire d’amour. J’aime réfléchir, penser et aussi régulièrement jeter un oeil derrière moi pour observer un peu le chemin parcouru. Il y a des journées comme celles-ci où quoi qu’on fasse, l’esprit finit toujours par s’échapper et à revenir indéfiniment sur le même sujet. Je viens tout juste de rentrer de mon troisième séjour à New York et force est de constater que cette grosse pomme ne cesse de me faire cogiter ! Il faut dire qu’il s’était écoulé beaucoup de temps depuis mon dernier voyage à NYC : deux ans pour être exacte. Deux ans consacrés à d’autres projets, aux études, aux déménagements…

laura-blog-new-york-travellers

© Instagram

Alors logiquement, les retrouvailles ont été fortes en émotions ! Vraiment, je ne m’attendais pas à recevoir une telle décharge de sentiments ! Ce séjour a peut-être été le plus court de mes trois voyages à New York mais il restera incontestablement celui de la révélation. Le temps est donc aujourd’hui venu pour moi de dresser un petit bilan de ces dernières années et de tout ce que ma rencontre avec New York a changé dans ma vie.

A lire aussi : Pourquoi c’est si bon de voyager ? (A New York ou ailleurs…)

New York, du rêve au cauchemar

Les expériences vécues au cours de ces trois voyages m’ont à chaque fois provoqué le même sentiment. Celui de n’être pas totalement maître de sa destinée lorsqu’on se trouve dans une ville telle que celle-ci. Avec le temps, j’ai pris l’habitude de comparer New York à une entité vivante. Pour le meilleur et pour le pire, New York fait de nous ce qu’elle veut. En une journée, on peut passer du rêve éveillé au cauchemar le plus horrible. Sur trois voyage, j’ai connu ce passage du paradis à l’enfer deux fois. Deux évènements qui m’ont fait haïr cette ville au plus haut point (et sur lesquels je reviendrai probablement dans un article consacré à mes plus grosses galères de voyage à NYC).

Dans ces moments, New York nous donne l’impression de n’être que de pauvres pantins désarticulés et impuissants. En entrant dans cette ville, il faut accepter l’idée d’être dominé par une force supérieure. Pour illustrer ce sentiment, je prends souvent l’exemple de cette expatriée française dont j’ai lu le témoignage un jour dans un magazine consacré à New York. Même après plusieurs années de vie à NYC, quand on croit tout connaître de son fonctionnement, on peut se retrouver face au pire. Un beau jour, cette famille aisée s’est vue expulsée de son appartement de West Village pour ne pas avoir respecté l’une des clauses du règlement de la copropriété (à savoir, celle qui interdit de séjourner en dehors de son logement pendant plus de quelques mois). Sans conteste, New York est une ville impitoyable où tout peut sans cesse basculer d’une seconde à l’autre.

immeuble-friends-village-new-york

© Instagram

Mais à côté de ça, il y a cette part de rêve que l’on ne trouve nulle part ailleurs. À côté de ça, il y a cette magie dont seule New York a le secret. Et c’est là toute la force de cette ville : ce pouvoir de faire oublier en un clin d’œil tous les coups durs qu’elle peut infliger. New York est ainsi. Elle prend, parfois beaucoup et souvent méchamment. Mais elle donne tout autant en retour. C’est sans doute ce qui fait que malgré l’épreuve, cette famille n’a pas quitté la ville pour autant et est finalement partie s’installer… dans un autre quartier !

A lire aussi : Pourquoi visiter New York ? Mes 10 bonnes raisons de voyager à NYC

New York, mes voyages, mon travail

Mon histoire avec New York n’est bien sûr pas aussi rocambolesque. En tant que touriste, même si l’on connaît bien la ville, je ne pense pas que l’on puisse réellement imaginer ce qu’implique de vivre à New York au quotidien. Ce que je sais, c’est que ma vie serait actuellement bien différente si je n’avais jamais posé un pied à NYC.

Tout a commencé avec un immense poster affiché sur l’un des mûrs de mon appartement d’étudiante. Une vue en noir et blanc de la skyline de Manhattan et du Brooklyn bridge. Et puis il y a eu les séries télé qui ont forgé mon imaginaire de NYC. Je pense en particulier à Sex & the City qui laisse figurer la ville au tout premier plan de son scénario. Et puis, il y a finalement eu ce premier voyage en 2014, suivi d’un second en 2015. Et il y a eu ce blog.

henri-silberman-manhattan-skyline

J’ai créé New York Travellers pendant mon premier voyage outre-Atlantique pour partager un peu de ce condensé d’émotions fortes. Le mois dernier, le blog a fêté ses trois ans. Après presque 200 articles publiés, le nombre de visiteurs ne cesse toujours pas d’augmenter. Vous êtes plusieurs dizaines de milliers par mois à vous promener ici et à vous inspirer de mes expériences pour organiser vos propres voyages à New York. Désormais, c’est bien vous qui faites vivre ce blog ! « Comment ? » me demanderez-vous probablement. Tout simplement, lorsque vous choisissez d’acheter des activités ou des services proposés par mes partenaires, vous me permettez de gagner une petite commission sur les ventes. Grâce à ces revenus, j’ai eu la chance de pouvoir créer mon entreprise en 2016 en m’installant à mon compte en tant que rédactrice web. Je vous laisse imaginer à quel point je vous remercie de m’apporter ce soutien ! Une fois mon diplôme de master obtenu, il m’a tout simplement semblé logique de continuer dans cette voie et de m’investir à 100 % dans cette aventure.

Voilà comment New York a changé ma vie.

bague-fiancailles-new-york

Nos fiançailles à New York – © Instagram

Bien sûr, rien de tout cela n’était prévu. Je n’ai jamais anticipé ni prémédité l’itinéraire qu’allaient prendre les choses. Et c’est peut-être ce qui rend cette expérience si incroyable à vivre. Il n’y a encore pas si longtemps, je ne me projetais pas en dehors de mon cursus universitaire ni de mon domaine de prédilection : l’histoire. Ces trois dernières années viennent de montrer que l’on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Elles sont la preuve que New York a le pouvoir de changer bien des choses. Ce troisième voyage à NYC a donc remué beaucoup de sentiments. Il m’a permis de prendre conscience à quel point cette ville a changé ma vie et à quel point je suis reconnaissante d’être passée par là un jour.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là… J’espère même qu’elle ne fait que commencer ! J’ai maintenant hâte de savoir quelles seront les prochaines étapes que nous allons partager New York et moi…


promos- bons-plans-new-york


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *