Visiter New York en hiver : mes conseils pour un voyage réussi

ceetiz-ancvLorsque nous avons commencé à planifier notre premier voyage à New York à l’automne 2013, nous étions d’ors et déjà sûrs d’une chose : le futur séjour se déroulerait … en hiver ! Personnellement, je ne rêvais que d’une chose : voir New York sous la neige ! Une fois ce projet bien établi, nous avons dû nous décider pour une période de voyage un peu plus précise.  Mais quand partir au juste ? Et surtout, est-il vraiment judicieux de partir à New York en hiver ? Je tâcherai de répondre dans cet article aux principales questions que l’on se pose à propos d’un séjour hivernal à NYC, sur les avantages mais également sur les inconvénients d’un tel séjour. Une chose est sûre, si vous êtes frileux, mieux vaut sans doute attendre une saison plus clémente. Mais si le froid ne vous effraie pas et que vous aimez la neige, alors vous allez vraiment vous éclater 🙂

Pourquoi partir à New York en hiver ?

Il y a un certain nombre d’avantages à découvrir New York City pendant la saison hivernale. Le plus intéressant reste la possibilité de profiter de tarifs très attractifs sur les vols à destination de New York ainsi que sur l’hébergement à NYC. Les hôtels et les compagnies aériennes diminuent leurs tarifs pour augmenter au maximum leurs taux de remplissage sur les périodes touristiques creuses.

L’autre avantage est la possibilité de profiter de New York pendant la saison des fêtes de fin d’année. Tous les ans, les touristes du monde entier affluent vers New York pour y fêter Noêl et le réveillon du 31 décembre. Ambiance féérique garantie et peut-être l’occasion pour vous de fêter le passage de la nouvelle année à Times Square en compagnie d’un million d’autres personnes !

A lire aussi : La magie de Noël à New York : animations, illuminations, tout ce qu’il ne faut pas louper !

Une bonne alternative pour profiter de New York en hiver : le mois de marscentral-park-hiver

De notre côté, nous avons préféré écarter les mois de janvier et février qui sont réellement les plus froids à New York et les plus sujets aux grosses tempêtes de neige. Mais ce sont aussi les mois les moins chers à New York si vous voyagez avec un budget serré ! Nous avons donc finalement opté pour le mois de mars. Certains d’entre vous diront peut-être que ce n’est déjà plus vraiment l’hiver en mars… Eh bien je vous répondrai que sur la côte est des Etats-Unis, l’hiver est beaucoup plus rigoureux et long que chez nous ! L’hiver reste toujours bien présent en mars, voire même plus tardivement encore ! Les tempêtes de neige peuvent sévir parfois jusqu’au début du mois d’avril ainsi que les vagues de froid même si le risque est un peu moins élevé qu’en tout début d’année. En mars, les températures restent hivernales (et négatives le matin) mais ne sont pas pour autant handicapantes pour les sorties et les visites.

A lire aussi : Quel météo pour mon séjour à New York ? Toutes les températures moyennes mois par mois.

Les températures à New York en hiver :

Au cours de notre séjour à New York en mars nous avons eu des températures négatives tous les matins et soirs (températures généralement comprises entre -5° et -10°, ressenti varié en fonction du vent). En revanche, le mercure passe du côté positif en milieu de journée. Les après-midi ensoleillés peuvent être doux et atteindre facilement les 10°. Pour les jours pluvieux, les températures ne montent par contre pas si haut. Concernant la neige, nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion d’expérimenter une tempête de neige à New York. Nous en avons par contre rencontré une lors de notre séjour à Montréal et le moins que l’on puisse dire, c’est que le phénomène est vraiment impressionnant ! La neige tombe sans discontinu pendant des heures, voire des jours et un vent glacial fouette le visage en projetant partout des milliers de flocons de neige gelés. Avancer dans la rue devient vraiment très difficile. Il faut se camoufler entièrement le corps en dehors des yeux tout en les protégeant quand même des flocons gelés. Enfin, le dernier facteur très important à prendre en compte reste le vent. Lorsqu’un vent absolument glacial souffle en rafale, le ressenti peut descendre très vite et compliquer les sorties en extérieur.

new-york-hiver-neige-central-park

Les inconvénients d’un séjour en hiver

Finalement, nous nous sommes très bien accommodés de la météo hivernale à New York. Nous ne l’avons pas vécu comme un handicap pour notre voyage. Le seul point négatif sur le long terme est le fait de continuellement s’harnacher : on a presque l’impression de passer sa journée à s’habiller et se déshabiller ! Dans les faits, la moindre sortie signifie de s’équiper comme un esquimaux (blouson, bonnet, gants, écharpe). Les mouvements sont parfois compliqués à cause de l’épaisseur des vêtements, les gestes simples deviennent compliqués à cause des gants et les incessantes variations de température entre l’intérieur et l’extérieur viennent en plus s’ajouter à cette gymnastique quotidienne.

Quelques conseils d’équipement et d’habillement

Il s’agit du critère primordial pour passer un séjour agréable à New York en hiver. L’habillement est votre meilleur allié pour tirer pleinement parti du climat hivernal ! Je vous propose ici quelques conseils testés et approuvés lors de notre voyage :central-park-hiver-neige-new-york

  • Ne lésinez pas sur la qualité de vos vêtements : blouson, bonnet, gants et surtout chaussures (assurez-vous de leur étanchéité mais également de leur résistance aux températures très froides). On ne part pas à New York en hiver avec un petit manteau en feutre et un foulard ! Le top du top (et vous le remarquerez vite sur place) reste la doudoune longue qui en plus de protéger le haut du corps, protège aussi les jambes.
  • Faites connaissance avec les sous-vêtements thermiques qui réchauffent considérablement tout en évacuant la transpiration. Les caleçons thermiques sont très répandus en Amérique du nord et se glissent très facilement sous tous les pantalons.
  • Prévoyez toujours des activités de secours au cas où le temps ne vous permettrai pas de mettre le nez dehors : musées, spa ou même shopping peuvent être une alternative.
  • Prévoyez une trousse à pharmacie adéquate : pastilles pour le mal de gorge, le rhume ou la toux, gouttes pour le nez et j’en passe !

Et voilà ! Vous devriez maintenant être fin prêt pour votre séjour à New York en hiver. Et pour ceux qui veulent en savoir encore plus, vous pouvez aussi consulter mes 10 conseils humoristiques pour affronter l’hiver à New York !


new-york-bon-plan


4 commentaires

  • Je ne comprend pas poursoi en FRANCE on ne vend plus de doudounes longues comme c’était le cas autrefois.

    Seulement des courtes et même très courtes.C’est regrettable car je suis à PARIS et ils se foutent pas mal du temps qu’il fait.Il peut toujours y avoir un vent glacial,pleuvoir ou neiger,cela ne les dérange pas.

    Avant l’invention des gants en maille polaire j’avais régulièrement froid aux mains à PARIS car les gants en laine ne sont pas étanches et une fois mouillés ils tiennent froid.

    Ils ne savent plus quoi inventer.

  • NB qu’on a vu des hivers tiède et sans neige . Pas la saison la plus fiable .

  • Pour l’activité de secours , très important de ne PAS visiter la cité souterraine ( RÉS )quand il fait beau ! Vous gardez pour quand il neige ou pleut (en été ) Ça fait 7 km alors les bonnes chaussures de rigueur …
    À lire « Guide survie des européens à Montréal  » par Hubert Mansion . Il y mentionne que les Québécois qui visitent le vieux continent en hiver sont frappés par le froid qui règne à l’intérieur ! Ici en hiver , on chauffe à 22 celcius en moyenne. Pourquoi souffrir ?

  • Dommage pour la St-Patrick à Montréal à cause du vent infernal. Il faut être quand même habitué pour supporter ce rude climat. Exemple la hauteur de la couche de neige sur les fenêtres du musée, et au final merci pour les conseils : on y pensera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *